Ce petit glossaire regroupe l’essentiel des termes utilisés en comptabilité et sur le site

Actif  : contient tout ce qui concerne les immobilisations, les stocks, les créances clients, la trésorerie.

Balance générale : état de chaque compte pour une période donnée.

Bilan : état de la situation financière d’une structure.

Compte de résultat : état financier qui synthétise l’ensemble des charges et des produits d’une structure. Grosso modo, c’est un outil qui peut servir de base à l’établissement du rapport financier de l’association.

Grand livre : c’est l’ensemble des comptes utilisés par une structure qui tient sa comptabilité en partie double. Sur le site, la comptabilité est en partie double.

Immobilisations : ce sont des actifs d’utilisation durable (et d’un certain montant fixé par les administrations fiscales). La durée des immobilisations, période pendant laquelle on peut les faire apparaître dans les déclarations d’impôts, est fixée par les administrations fiscales et dépend du type de bien. Il y en a trois sortes :

  • les immobilisations corporelles, actifs qui peuvent être utilisés dans la production de biens ou de service, pour un Fablab par exemple ce serait des imprimantes 3D (selon leur prix d’achat), mais cela peut-être aussi un local loué à des tiers ;

  • les immobilisations incorporelles, actifs non monétaire identifiable, d’utilisation durable et sans substance physique, les marques sont des immobilisations incorporelles ;

  • les immobilisations financières qui sont des actifs financiers d’utilisation durable.

Journal : document qui liste les opérations d’échanges (entrées, sorties) de l’organisme (association, entreprise, etc.) avec son environnement.

Partie double : principe de la comptabilité qui fait qu’une écriture est inscrite dans deux comptes, un compte débité et un compte crédité.

Passif : contient les capitaux propres (qui ne concernent pas les associations), les emprunts, provisions et dettes (qui peuvent concerner les associations).

Plan comptable : le plan comptable est un document qui répertorie tous les numéros de compte de la structure. Pour les associations françaises, depuis 2020, c’est le plan comptable des associations 2018 qui s’applique, celui de 1999 ne doit plus être utilisé par les associations qui ont l’obligation de réaliser des comptes annuels conforme au plan comptable. Il définit également les règles de la comptabilité des associations. Par défaut, c’est ce plan comptable de 2018 qui est proposé sur le site mais on peut en importer un autre. Si vous êtes en France, votre association est assujettie au plan comptable de 2018 si elle remplit l’une de ces conditions :

  • elle bénéficie d’une ou plusieurs aides publiques annuelles ou de dons d’un montant supérieur à 153 000 euros ;
  • elle a une activité économique qui remplit au moins deux des trois critères suivants : bilan supérieur à 3 100 000 euros, bilan de plus de 1 550 000 euros, plus de 50 salariés ;
  • elle exerce une activité commerciale et fiscalisée ;
  • elle est financée à hauteur de plus de 50 % de son budget ou pour plus de 75 000 euros par des collectivités territoriales ;
  • elle est reconnue d’utilité publique ;
  • c’est un organisme paritaire agréé ;
  • elle sollicite l’agrément d’une autorité publique ;
  • la bienfaisance, la recherche scientifique ou médicale et reconnues comme telles par arrêté ;
  • elle gère des établissements du secteur sanitaire et social ;
  • c’est une association d’intérêt général recevant des versements par l’intermédiaire d’associations relais ;
  • c’est un organisme faisant appel à la générosité publique (par exemple les Resto du cœur) ;
  • c’est un groupement politique ou association de financement électoral ;
  • elle exerce une activité commerciale et fiscalisées aux impôts de droit commun ;
  • elle émet des valeurs mobilières ;
  • c’est groupement sportif sous forme d’association à statut particulier, et les fédérations sportives.

Report à nouveau : résultat de l’exercice que l’on reporte au passif du bilan.

Résultat : différence entre les produits et les charges à la clôture d’un exercice. Quand il est bénéficiaire, son affectation est généralement décidée en assemblée générale.